Célimène Daudet

piano
About

 

 

Pianist Celimène Daudet was born in Aix-en-Provence, France, from French and Haitian parents and started with her first piano lessons at the local conservatory. She soon gave first recitals as well as her first performances with orchestra.
She studied with Gery Moutier at the Conservatoire National Superieur in Lyon followed by studies for chamber music with Jean Mouillère at the Conservatoire National Superieur de Musique in Paris.

Célimène Daudet is a winner of the International Competition Jean Francaix in Paris, the international competition of the FNAPEC "Ensemble Music", the Val d'Isère International competition and, the Pro Musicis International Prize, the Spedidam Prize.

She performs as soloist throughout Europe, Asia and North America. Latest engagements include concert performances in Jerusalem, Moscow, Washington, Minneapolis, Kansas City, Beijing, Shanghai, the "La Roque d'Anthéron" festival, the National Opera of Lyon, MC2 in Grenoble and the Halles aux grains in Toulouse. In 2013 she gave her Carnegie Hall Debut as well as her debut at the Châtelet Theatre in Paris.

Célimène Daudet's first solo album "A tribute to Bach" as well as her latest release the "Art of Fugue" have been appraised by the French and foreign press and received numerous awards.

latest News
New DVD production of Beethoven Sonatas 13. May 2015

CÉLIMÈNE DAUDET and violinist Amanda Favier are currently recording all Beethoven sonatas for DVD in the beautiful setting of the magnificent Theatre du Jeu de Paume in Aix-en-Provence. We can't wait to hear and to see the results!

register as a fan for free
Register as a fan of "Célimène Daudet" and get the latest news via E-Mail.
 
 
 
 
register as a fan
After sending your data you will get an E-Mail where you can accept your subscription.

Portrait Célimène Daudet
 Piano bleu,
"Ce Programme qui s'est imposé à elle, s'impose aussi à l'auditeur de facon naturelle, par un jeu sans artifice, chantant et aux belles sonorités, admirablement réfléchi bien que conduit par l'instinct avant tout. Célimène Daudet nous offre un récit que l'on a envie d'écouter de nombrueses fois car il est tout simplement beau..."
REVIEW from
Debussy, les tierces alternées
Célimène Daudet
Portrait 
Célimène Daudet "A tribute to Bach"
 Classica,
"Si l'on se méfie par fois à juste titre des disques "concept" qui cachent des programmes conçus à la va-vite, le premier enregistrement de cette jeune pia niste se révèle aussi at ta chant que réussi. (...)
Célimène Daudet évite le piège de la préciosité, du décoratif, mais aussi de la sécheresse. Elle se met en danger, prend parti. Son piano est à la fois de notre temps, au sens où il évite l'imitation des maîtres du passé dans Franck - calquer les tou chers de Cortot, François, Katchen, Richter, Rubinstein se fait par fois - sans pour au tant
rompre avec la tradition du grand piano romantique. Une artiste à suivre.
"
REVIEW from
Célimène Daudet
Portrait 
L' Art de la fugue et de la poésie
2013-08-20 Musikzen,
"Elle entre dans la partition en en pétrissant la matière, dit-elle, d'un geste d'artisan plutôt que de savant, avec un brin de décontraction empreinte de respect.
Son toucher singulier, qui allie le délié du burin et le velouté d'une main attentive, assure clarté de la narration et équilibre des voix. Sachant étirer le temps (Contrapunctus I) ou le rendre enivrant (Contrapunctus 9), dès les premières mesures, Célimène Daudet s'impose avec une force jamais brutale.
C'est finalement la simplicité et l'évidence de son jeu qui séduisent, l'air de dire sans prétention : et si l'Art (de la fugue), oeuvre inachevée, c'était ça, aussi ?
Sans école ni style autres que les siens, cette poétesse semble capable de tout aborder, sauf Schumann dit-elle encore, peut-être désorientée par la rencontre avec un poète de sa trempe.
Voilà une artiste mûrie aux confluences d'expériences pas uniquement pianistiques, loin d'avoir épuisé sa course.
"
(Albéric Lagier)
REVIEW from 2013-08-20  
Debussy, Brouillards
Un CD d'exception!
2013-08-23 Musicologie,
"En abordant L'art de la fugue par amour (en y mettant les deux mains, comme elle l'écrit), Célimène Daudet prend le risque d'être accusée par la théologie de prendre les choses avec une certaine légèreté païenne, voire impudeur et athéisme, qui sait si elle ne commet pas un sacrilège en mettant tout ça au piano moderne... « Et pourtant c'est de la musique » pourrait-on répondre.

La pianiste confirme ici ce que nous avons apprécié dans son précédent enregistrement, A tribute to Bach, sauf que le fait d'envisager l'ensemble d'un cédé comme une œuvre en soi, musicalement cohérente, lui est ici imposé.

Son jeu legato régulier (dans Bach, comme on ne peut s'empêcher de penser à Glenn Gould, on y pense) dans les doigts et dans l'humeur, qui détaille clairement chaque partie, installe un sentiment serein, délicat, doublé d'une autorité auguste, une puissance assurée et imperturbable, qui s'impose sans effet de manche.

Cela est particulièrement réussi dans ce répertoire où les sujets animent certes les voix et leurs rencontres, mais dans un cadre clos et immuable, où les insolites barres de fin et ici la fatidique mesure 239 du XIVe contrepoint, délimitent en fait des fragments d'éternité.

"
(Jean-Marc Warszawski)
REVIEW from 2013-08-23  
Debussy, Bruyères
Debussy, General Lavine eccentric
A teaser for "A Tribute to Bach"
Célimène Daudet: A tribute to BACH

Pieces by J. S. Bach, F. Mendelssohn Bartholdy, César Franck and Franz Liszt.

Awards and distinctions:

4 stars by Classica
"Coup de coeur" of Fnac
Disque du moment at Piano Bleu
Sélection France Musique and RCF

 
Célimène Daudet in Vienna

Portrait of Célimène Daudet by Andreas Hendler at the Naschmarkt in Vienna  
Portrait Célimène Daudet
Portrait 
La pianiste Célimène Daudet joue pour les enfants palestiniens
2013-11-28 RTL Info,
"

La pianiste franco-haïtienne Célimène Daudet a joué jeudi pour des enfants palestiniens du camp de réfugiés de Chouafat, à Jérusalem-Est, qui n'avaient jamais assisté à un concert classique de leur vie.

La jeune virtuose s'est produite devant plusieurs dizaines d'élèves de sixième, émerveillés et qui n'ont cessé d'applaudir, dans une petite salle du centre communautaire Ras Khamis à Chouafat.

"Je pense que ça fait partie aussi de mon rôle de ne pas jouer que dans des grandes salles, avec de très beaux pianos et des publics connaisseurs", a-t-elle expliqué à l'AFP.

Faute de piano à queue, elle a utilisé un instrument électronique afin d'interpréter des mélodies françaises pour les enfants.

"Jamais je ne joue sur un piano comme ça, c'est vraiment parce que les conditions ne nous permettent pas d'avoir un vrai piano", a insisté Célimène Daudet.

Elle a déclenché l'enthousiasme --et les coups de coude-- quand elle a invité les jeunes membres de l'auditoire à la rejoindre sur scène pour essayer l'instrument magique.

"J'ai senti mon coeur battre de joie quand j'ai joué", se réjouissait Nidal Moujahed, 11 ans.

"Ces gamins sont avides d'apprendre quelque chose de nouveau. Ils ont entendu un instrument de musique qu'ils n'avaient jamais vu avant, seulement à la télé", a expliqué à l'AFP Rana Ghourab, la coordinatrice du centre.

Le camp de Chouafat, qui abrite quelque 50.000Palestiniens, jouxte la barrière de séparation israélienne en Cisjordanie. Pour y entrer ou en sortir, les habitants doivent franchir un terminal israélien avec barrières, barbeles

"
REVIEW from 2013-11-28  
Information
 
OK